header banner
Default

La FAO investit 6 milliards de dollars dans des projets prometteurs dans le Sahel à travers une initiative


Une initiative de la FAO investit 6 milliards de dollars dans des projets prometteurs au Sahel

VIDEO: 𝗥𝗗𝗖 : 𝟲,𝟲 𝗠𝗜𝗟𝗟𝗜𝗔𝗥𝗗𝗦 𝗗𝗘 𝗗𝗢𝗟𝗟𝗔𝗥𝗦 𝗣𝗢𝗨𝗥 𝗡𝗢𝗨𝗥𝗥𝗜𝗥 𝗟'𝗔𝗙𝗥𝗜𝗤𝗨𝗘
Media Afrique News

ROME: Les gouvernements des régions du couloir sec d’Amérique centrale et du Sahel en Afrique ont présenté de nombreux projets agricoles axés sur la production alimentaire durable et la sécurité alimentaire lors du Forum d'Investissement « Hand-in-Hand 2023». 

Cet événement a réuni les gouvernements participants, les donateurs, les institutions bancaires, le secteur privé et les fondations, sous la houlette de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dans le cadre du Forum mondial de l'alimentation en octobre.

Parmi les 31 pays ayant exposé des projets dans le domaine agroalimentaire, l'attention s'est portée sur deux initiatives régionales s'attaquant à des problématiques similaires. Ensemble, ces initiatives ont attiré plus de 6 milliards de dollars d'investissements, engendrant ainsi 110 projets profitant à 149 millions de personnes. 

Ces projets couvrent un large éventail de domaines, allant des réseaux d'irrigation à petite échelle et des infrastructures de stockage d'eau à la cartographie numérique des sols et aux mesures visant à renforcer les échanges régionaux.

L'Initiative «Hand-in-Hand» est pilotée par les pays eux-mêmes et bénéficie d'un soutien technique de la FAO, qui utilise des technologies géospatiales avancées pour identifier les zones agricoles sous-exploitées présentant un fort potentiel économique.

Le couloir sec d’Amérique centrale et le Sahel sont confrontés à des défis communs tels que la sécheresse et la gestion inadéquate des ressources en eau, qui engendrent des conflits et des migrations forcées. Pour faire face à ces enjeux et attirer des partenaires et des investisseurs, une approche globale est préconisée. Celle-ci compléterait les initiatives déjà en place et mettrait l'accent sur des investissements conjoints dans ces deux régions. Maximo Torero, économiste en chef de la FAO, a expliqué cette stratégie visant à aider ces régions à sortir de leur situation critique.

Des investissements au couloir sec d’Amérique centrale

Felix Ulloa, vice-président d'El Salvador, a mis en avant la nécessité de faire face au changement climatique à l'ère de l'Anthropocène. Dans la région du couloir sec d’Amérique centrale, abritant plus de 11 millions de personnes, du Mexique au Panama, l'accent est mis sur l'amélioration de la qualité de vie et la réduction de l'émigration en créant des opportunités.

Les propositions d'investissement présentées lors du Forum comprennent la réduction des pertes de récoltes, l'amélioration de l'accès au crédit, l’utilisation de la cartographie numérique des sols pour une gestion optimale des nutriments, ainsi que le développement d'écosystèmes numériques connectant les producteurs aux entreprises rurales et aux coopératives.

Le Sahel, terre d’opportunités 

Le Sahel, abritant plus de 400 millions de personnes, est considéré comme une terre d'opportunité malgré les défis, comme l'a souligné Abdoulaly Mohamadou du comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel. 

Les gouvernements de cinq pays s'engagent à résoudre des problèmes communs tels que la pauvreté, l'insécurité, les conflits entre éleveurs et agriculteurs, ainsi que la sécheresse, en maintenant des institutions sahéliennes transfrontalières. Ils ont pour objectif de transformer le défi de l'eau dans la région en opportunité, grâce à des investissements ciblés visant les zones fortement touchées par la pauvreté, notamment par l'introduction de pompes solaires et l'extension des terres irriguées.

Les gouvernements participants estiment que leurs pays ont le potentiel nécessaire pour atteindre l'autosuffisance dans la production alimentaire. Le Burkina Faso, par exemple, vise à mettre fin prochainement aux importations de riz et de maïs.

Maria Helena Semedo, directrice générale adjointe de la FAO, a salué les progrès remarquables accomplis par ces pays dans leurs plans d'investissement au cours de la dernière année. «Nous œuvrons tous ensemble pour atteindre un même objectif», a-t-elle déclaré.

«Oui, le Sahel est une terre d'opportunités, et plus important encore, c'est un laboratoire de résilience dont le monde peut s'inspirer», a-t-elle ajouté.

Sources


Article information

Author: Travis Romero

Last Updated: 1698771603

Views: 840

Rating: 3.9 / 5 (64 voted)

Reviews: 83% of readers found this page helpful

Author information

Name: Travis Romero

Birthday: 1983-10-03

Address: USCGC Torres, FPO AA 85725

Phone: +3548735884324808

Job: Article Writer

Hobby: Sculpting, Embroidery, Wine Tasting, Coffee Roasting, Hiking, Running, Skydiving

Introduction: My name is Travis Romero, I am a talented, treasured, resolute, valuable, expert, welcoming, clever person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.